Accueil » Catalogue » Filtre à eau, pour une eau plus pure....... Mon compte  |  Voir panier  |  Commander   
Catalogue
- Filtres à eau (8)
- Kits "clé en main"
- Cartouches pour filtres à eau (23)
- Filtres à eau équipés (8)
- Stérilisateur UV Ultra -Violets->
- Filtres frigos US (4)
- Filtre bain douche (2)
- Accessoires pour filtres (19)
- Raccords rapides (28)
MONDIAL RELAY

Informations
MONDIAL RELAY
FRAIS DE PORT
Schéma d'installation des filtres à eau
Filtre à eau, pour une eau plus pure.......
Pourquoi et quel filtre à eau installer ?
Chlore ... eau de javel : DANGER !!!
Foire aux questions sur les filtres à eau
Nos coordonnées
Conditions générales de ventes
Confidentialité
Contactez-nous
Contactez-nous :
contact@aqua-bievre.fr
Filtre à eau, pour une eau plus pure....... Filtre à eau, pour une eau plus pure.......

Quelques notions sur l'eau du robinet............

Définition de l’'eau potable:

''Une eau potable est une eau que l’'on peut boire sans risque pour la santé. ''

Mais...........

Selon les normes, une eau potable doit être exempte de germes pathogènes (bactéries, virus) et d'organismes parasites, car les risques sanitaires liés à ces micro-organismes sont grands. Elle ne doit contenir certaines substances chimiques qu'’en quantité limitée : il s’'agit en particulier de substances qualifiées d'’indésirables ou de toxiques, comme les nitrates et les phosphates, les métaux lourds, ou encore les hydrocarbures et les pesticides, pour lesquelles des " concentrations maximales admissibles " ont été définies. À l’'inverse, la présence de certaines substances peut être jugée nécessaire comme les oligo-éléments, indispensables à l'’organisme.

Les normes ne font donc que définir, à un moment donné, un niveau de risque acceptable pour une population donnée.

 

Le fait qu’'une eau soit conforme aux normes, c’est-à-dire potable, ne signifie donc pas qu'’elle soit exempte de matières polluantes , mais que leur concentration a été jugée suffisamment faible pour ne pas mettre en danger la santé du consommateur.


Une eau potable doit aussi être une eau agréable à boire :


Elle doit être claire, avoir une bonne odeur et un bon goût. Pour avoir bon goût, il lui faut contenir un minimum de sels minéraux dissous (de 0,1 à 0,5 gramme par litre), lesquels sont par ailleurs indispensables à l’'organisme. Enfin, elle ne doit pas corroder les canalisations afin d’'arriver "propre" à la sortie des robinets.

 

La dernière directive européenne, non encore transcrite en droit français mais qui devra l’'être prochainement, exige que les nouvelles normes soient appliquées non plus seulement aux points de captage, et sur le réseau public de distribution d’eau, mais également aux robinets.

 

Il n'’est pas rare en effet, qu’'une affaire éclate au sujet d'’eaux du robinet ne respectant pas les normes. Sont généralement incriminées, les pollutions bactériologiques, et les pollutions par les nitrates, pesticides et métaux lourds.

Certaines substances, comme les métaux lourds, ne sont pas éliminées par l'’organisme. Elles s'’y accumulent, et leur ingestion prolongée peut être la cause de maladies graves, même si leur teneur dans l’'eau est très faible.

Au-delà d’un certain seuil de concentration, les nitrates peuvent engendrer, chez les enfants et surtout les nourrissons très sensibles à une absorption trop importante, un empoisonnement du sang appelé une méthémoglobinémie, ou encore maladie bleue

La difficulté avec les pesticides est qu'’ils forment une famille très nombreuse : plusieurs centaines de molécules très diverses sont en effet utilisées.

Certains d'’entre eux, comme l’atrazine, un herbicide utilisé dans la culture du maïs, sont cancérigènes.

 

La France est aujourd'’hui le deuxième consommateur mondial d'’eaux minérales en bouteille après l’'Italie. La consommation d’'eaux minérales s'’est en effet considérablement accrue ces dernières années. Une partie des consommateurs se détournerait de l'’eau du robinet en raison de son goût et de son odeur, mais aussi parfois parce qu'’ils n’osent plus se fier à sa qualité.

 

 

Dans les agglomérations importantes, plusieurs contrôles sont quotidiennement effectués et certains paramètres constamment suivis. En revanche, les petits villages, qui ne sont d'’ailleurs généralement contraints qu’'à deux ou quatre contrôles annuels, ne peuvent offrir le même suivi pour d'’évidentes raisons de coût. La qualité de l’'eau est donc à priori plus fiable dans les grandes villes que dans les campagnes.

 

 

QU'EST CE QUE L'EAU?

 

Excellent solvant, l’'eau est capable de dissoudre un grand nombre de composés solides ou gazeux. Au cours de son périple, qu’'elle tombe en pluie, ruisselle sur les sols, s'’infiltre dans la croûte terrestre, ou simplement coule le long des pentes, elle se charge en éléments solubles. Elle contient donc naturellement, en l’'absence de toute ingérence humaine, une très grande variété de matières dissoutes, inertes ou vivantes : des gaz, des substances minérales ou organiques , et des micro-organismes (bactéries, virus ou plancton ). Elle draine aussi avec elle quantité de particules en suspension comme de fines particules d’argile, des limons et des déchets végétaux.

Mais les eaux naturelles contiennent aussi, et de plus en plus, des substances dont la présence est dûe aux rejets d'’eaux usées domestiques et d’'effluents industriels, aux épandages d'’engrais et de pesticides et aux déjections animales des élevages.

 

Il n'’existe donc pas une mais des eaux.

 

La composition chimique d'’une eau

L'’eau contient des gaz dissous, essentiellement de l'oxygène et du gaz carbonique mais aussi de l'azote ou encore du méthane.
Elle contient aussi, sous forme dissoute ou en suspension, des substances minérales et organiques.

 

Les matières minérales :
'L’eau contient beaucoup d'’ions dissous dont les principaux sont le calcium (Ca++), le magnésium (Mg+), le sodium (Na+), le potassium (K+), les carbonates (CO3--), les bicarbonates (HCO3-), les sulfates (SO4--), les chlorures (Cl-) et les nitrates (NO3-). Ils proviennent pour l'’essentiel du lessivage des sols par les eaux de pluie. Aussi, leur teneur dépend-elle directement de la nature des roches du bassin versant. Elle peut varier du milligramme par litre au gramme par litre pour les eaux les plus salées.

En moins grande concentration (du microgramme au milligramme par litre), l'’eau contient aussi des éléments nutritifs, ou nutriments, que sont l’'azote (contenu dans l'ammoniac, les nitrites et les nitrates), le phosphore (contenu dans les phosphates) et la silice, mais aussi le fer et le manganèse.
D’'autres éléments ne sont présents qu’à l'’état de trace (de 0,1 à 100 microgrammes par litre), comme l'’arsenic, le cuivre, le cadmium, le manganèse, le fer, le zinc, le cobalt, le plomb…. Ils proviennent des roches mais aussi parfois des activités industrielles et domestiques.
L’'eau contient aussi des matières minérales en suspension (matériaux argileux, limons,..)

 

L'’eau dure, l’'eau douce

Une eau dure est une eau qui contient beaucoup de sels dissous, comme les sels de calcium (le carbonate de calcium ou calcaire par exemple) et de magnésium. À l’inverse, une eau douce est une eau qui en contient peu.
Dans la nature, toutes les eaux n’'ont pas la même dureté : les eaux du Massif Central, des Vosges et du Massif Armoricain par exemple sont douces (moins de 200 milligrammes de calcaire dissous par litre d’eau), alors que certaines eaux de la Région parisienne sont très dures (jusqu’à 900 milligrammes de calcaire dissous par litre d'’eau).

Il n’'y a aucun danger à boire une eau dure lorsqu'’on est en bonne santé. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, la présence d’'ions calcium dans l’'eau aurait même tendance à diminuer le risque de formation de calculs rénaux.

Cependant, une eau trop dure peut présenter des inconvénients d'’utilisation. L'’eau dure diminue en effet les propriétés détergentes des lessives et savons qu'’il faut utiliser en plus grande quantité. Enfin, certains sels, en particulier le calcaire, peuvent se déposer, sous une forme solide appelée tartre, sur les parois des canalisations, des ballons d'’eau chaude ou des chaudières.

À l’'inverse, une eau trop douce est une eau corrosive qui ronge les parois des canalisations favorisant la formation de fuites. Or les bactéries se développent préférentiellement aux points de fuite et de corrosion. En outre, la corrosion augmente la concentration en cuivre, étain ou plomb de l’'eau, suivant le matériau dont sont faites les conduites, toutes substances nocives à la consommation. Une eau trop douce est donc une eau qui contribue à la dégradation de la qualité de l’'eau dans les canalisations.
Pour à la fois protéger les équipements de l’'encrassement et maintenir la qualité de l’eau lors de sa distribution, l’'eau doit donc être juste assez dure pour qu'’une couche protectrice de carbonate de calcium se dépose sur les parois des canalisations, les isolant de l'’eau transportée.

 

LE TRAITEMENT DE L'EAU....

 

L’idéal serait bien sûr de pouvoir traiter l’'eau sans avoir recours à des réactifs chimiques : c’'est ce que permettent en partie aujourd’'hui les procédés de filtration sur membranes.

 

Ces procédés de filtrations sont aujourd'hui largement utilisés aux Etats '-Unis, au Canada, en Australie, pays ou les réfrigérateurs dits ''Américains'' distribuent l'eau de boisson réfrigérée, les glaçons consommés quotidiennement. (Et on connaît la réputation des habitudes d'hygiène sanitaire de nos amis américains.....).



 

Alors nous avons le choix :

 

-Continuer d'être les ''champions'' de la consommation d'eaux dites ''de source'' ou minérales, et aussi continuer de cuisiner, de laver ses légumes avec une eau ''impropre''.........ou......

 

-Réagir et investir dans un filtre à eau, pour avoir à volonté sur l'évier, une eau claire, pure, sans odeur et sans goût pour quelques centimes par litre, qui vous fera redécouvrir le vrai goût du café, du thé....... et vous permettra de cuisiner avec une eau de qualité.

-Traiter l'eau avec un filtre à eau anti-tartre pour que votre lave-linge, votre lave '-vaisselle dure 2 à 3 fois plus longtemps et consomme 2 fois moins de détergent

Oui nous avons le choix.........

Petite étude économique …........

 

Une famille de 4 personnes , consommant 3 bouteilles d'eau par jour, dépense entre 500 et 1000 euros par an uniquement pour l'eau de boisson.
Un filtre à eau domestique coûte entre 50 et 250 euros€ , l'eau de ville coûte entre 0,2 et 0,4 centimes par litre.......

Votre filtre à eau sera amorti en quelques mois...........

Vous prendrez soin de votre santé.........et de votre portefeuille!



PS: La nature appréciera d'avoir quelques bouteilles ''plastique'' de moins à digérer........

Continuer
Panier  plus
vide
Compte
Mon compte
Voir panier
Commander
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Filtre a eau double

  mardi 20 février 2018     3429715 requêtes depuis le samedi 30 janvier 2010